artisanat-art.fr|POUR JEUNES PROFESSIONNELS

CONCOURS ESPOIRS DE LA CRÉATION

ANNUEL, REMISE DES PRIX : NOVEMBRE
Ce concours permet à une cinquantaine d’étudiants d’exprimer leurs talents à partir de thèmes proposés par une quarantaine de maisons du Comité Colbert. Les jeunes suivent un stage dans une entreprise pour réaliser leur projet. Ce concours est réservé aux étudiants des écoles de mode, design, arts appliqués de France âgés de 18 à 32 ans.
PRIX DE LA JEUNE CRÉATION MÉTIERS D’ART

ANNUEL
Ce concours offre la possibilité à six jeunes talents issus des arts appliqués et de la décoration d’exposer gracieusement sur le salon Maison&Objet, le salon Révélations ou le Salon International du Patrimoine Culturel, en fonction de leur profil. En outre, Ateliers d’Art de France offre une formation et assure la promotion des lauréats sur les salons.

CONCOURS LA RELÈVE

ANNUEL
Ateliers d’Art de France organise chaque année le concours La Relève en partenariat avec la Foire de Paris, afin de récompenser des artisans d’art en début de carrière. Ce prix est remis à des artisans créateurs souhaitant exposer sur la Foire de Paris. En amont du salon, le jury sélectionne deux lauréats sur des critères de créativité et de maîtrise technique. Ils gagnent chacun un stand sur le salon.

GRAND PRIX DE LA CRÉATION DE LA VILLE DE PARIS

ANNUEL, REMISE DE PRIX : DATE VARIABLE
La Ville de Paris décerne chaque année six Grands Prix de la création. Dotés chacun de 8000 euros, ils sont attribués dans trois disciplines : la mode, le design et les métiers de l’artisanat d’art. Ils sont destinés à distinguer et à couronner trois professionnels débutants (en activité depuis moins de trois ans) et trois professionnels confirmés (en activité depuis au moins trois ans). L’œuvre peut être collective ou individuelle.
LES ESPOIRS EUROPÉENS DE L’INNOVATION INNOVACT-L’ETUDIANT

ANNUEL, REMISE DE PRIX : DATE VARIABLE
Les Espoirs Européens de l’Innovation sont organisés en partenariat avec L’Etudiant, L’Express et L’Expansion. Ce concours s’adresse aux étudiants et chercheurs des universités et grandes écoles européennes ayant un projet innovant. Les 30 dossiers pré-sélectionnés sont présentés à un jury de professionnels. 6 000 € sont à la clé.

POUR PROFESSIONNELS

CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE

Concours conduisant à l’attribution du diplôme d’Etat « Un des meilleurs ouvriers de France », homologué au niveau III de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. Il atteste l’acquisition d’une haute qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle dans le domaine artisanal, commercial, de service ou industriel. Ce concours est organisé tous les trois ans. Il est destiné aux professionnels confirmées. Les candidats aux épreuves de l’examen doivent avoir 23 ans minimum. Plus de 180 métiers autour de 19 activités y sont représentés. Une exposition des œuvres des lauréats est organisée par le comité.

GRAND PRIX DE LA CRÉATION DE LA VILLE DE PARIS

ANNUEL, REMISE DE PRIX : DATE VARIABLE
La Ville de Paris décerne chaque année six Grands Prix de la création. Dotés chacun de 8000 euros, ils sont attribués dans trois disciplines : la mode, le design et les métiers de l’artisanat d’art. Ils sont destinés à distinguer et à couronner trois professionnels débutants (en activité depuis moins de trois ans) et trois professionnels confirmés (en activité depuis au moins trois ans). L’œuvre peut être collective ou individuelle.

PRIX LILIANE BETTENCOURT POUR L’INTELLIGENCE DE LA MAIN

ANNUEL, REMISE DE PRIX : AUTOMNE
Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main consacre depuis 1999 l’excellence des savoir-faire français. Récompense majeure du secteur des métiers d’art, il met en lumière la noblesse et l’avenir des savoir-faire français, à travers deux récompenses :
• Talents d’exception, magnifiant le chef d’œuvre d’un artisan d’art,
• Dialogues, encourageant le croisement entre la main de l’artisan d’art et l’ imaginaire d’un autre créateur.
Ces deux récompenses rendent hommage aux artisans d’art et aux créateurs qui, par leurs réalisations, démontrent la maîtrise intelligente de leur savoir-faire, leur permanente capacité d’innovation et leur créativité. En 2014, la Fondation ampli­fie son engagement en faveur des métiers d’art pour « donner des ailes au talent ». Ayant à cœur de renforcer les liens qu’elle entretient avec ses futurs lauréats, elle propose désormais d’ajouter à la dotation du prix un accompagnement pour la mise en œuvre de leurs projets.

TALENTS D’EXCEPTION
Talents d’exception récompense un artisan d’art pour la réalisation d’une œuvre résultant d’une parfaite maîtrise des techniques et savoir-faire d’un métier d’art. Celle-ci doit révéler un caractère innovant et contribuer à l’évolution de ce savoir-faire.DIALOGUES
Dialogues encourage le croisement entre le savoir-faire de l’artisan d’art et l’imaginaire d’un autre créateur (designer, artiste plasticien, architecte, décorateur, ensemblier…) et récompense une œuvre illustrant un savoir-faire d’ exception et la richesse de cette collaboration.
Dotation : 25 000€ pour chacun. Accompagnement : jusqu’ à 100 000€, pour chacun, en fonction du projet proposé.

CHAMPS D’APPLICATION
• L’œuvre doit être récente (moins de trois ans), réalisée par les candidats eux-mêmes et doit être achevée à la date de clôture des candidatures.
• Elle ne doit avoir été primée à aucun autre concours, récompense ou prix.
• Les candidats doivent être des professionnels des métiers d’art ou de la création.
• Le métier sous lequel ils concourent doit être leur activité principale.
• Le concours est ouvert aux professionnels étrangers s’ils résident et exercent leur activité en France depuis au moins cinq ans.

POUR ENTREPRISES ET ENTREPRENEURS

CONCOURS STARS ET MÉTIERS

Le prix national « Stars & Métiers » est organisé en collaboration avec le groupe Banque Populaire et le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat pour encourager l’excellence, l’audace et l’innovation. Il met en lumière des chefs d’entreprises d’exception dans quatre catégories : innovation technologique, stratégie globale d’innovation, dynamique de gestion de ressources humaines, dynamique commerciale.

Assemblée Permanente des Chambres de Métiers
12 Avenue Marceau
75008 Paris
Tél. : 01 44 43 10 00.
www.starsetmetiers.fr

CONCOURS TALENTS

ANNUEL EN DEUX ÉTAPES : RÉGIONALE (MAI-JUIN), PUIS NATIONALE (SEPTEMBRE-OCTOBRE)
Premier concours régional et national de la création d’entreprise, il est organisé par le réseau BGE depuis 1997. Il a pour vocation de récompenser les jeunes entreprises quels que soient leur statut, leur activité et l’âge des créateurs mais à une condition : avoir bénéficié d’un accompagnement (par BGE ou autre structure) assurance pérennité de l’entreprise. Les prix régionaux vont de 1000 à 3000 euros. Les prix nationaux de 8000 à 10000 euros. Les inscriptions sont ouvertes en ligne, jusqu’au 30 avril chaque année, sur www.concours-talents.com.

Concours talents
BGE – concours Talents de la création d’entreprise
44 rue Cambronne
75015 Paris
Info@concours-talents.com
Tél : 01 53 34 12 90

GRAND PRIX DE L’ENTREPRENEUR

Depuis 1993, le Prix de l’Entrepreneur de l’année honore chaque année les dirigeants et chefs d’entreprise les plus performants de France. Il distingue des femmes et des hommes au parcours exceptionnel.

Ernst and Young
11 allée de l’Arche
92037 La Défense cedex
Tél. : 01 46 93 83 68.
www.ey.com/global

LABEL ENTREPRISE DU PATRIMOINE VIVANT

Le label d’Etat Entreprise du Patrimoine Vivant est une marque de reconnaissance du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Ces entreprises se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares qui ont contribué à asseoir leur notoriété dans le tissu entrepreneurial français.
www.patrimoine-vivant.com

TROPHÉES EUROPÉENS DE L’ESPRIT D’ENTREPRISE

ANNUEL, REMISE DU PRIX : VARIABLE
Les Trophées européens de l’esprit d’entreprise visent à stimuler et promouvoir l’esprit d’entreprise dans toutes les régions de l’Union européenne et des pays de l’Europe centrale. Ils offrent l’occasion aux jeunes entrepreneurs de se faire largement reconnaître et de promouvoir leur activité.

Eurowards
avenue de la Chênaie, 167 B-1180 Brusseis
Belgique.
www.eurowards.com

TROPHÉES DES AILES DE L’ENTREPRISE

ANNUEL, REMISE DE PRIX : DATE VARIABLE
Ce trophée récompense à l’échelon national les entreprises commerciales ou artisanales pour leurs performances économiques, leur développement ou leur création d’emplois, leur participation aux actions de formation organisées par leur Centre de Gestion Agrée.

Fédération des Centres de Gestion Agrées
2 rue Meissonier
75017 Paris
Tél. : 01 42 67 80 62.
www.fcga.fr

VALORISATION DU PATRIMOINE LOCAL

PRIX « MÉTIERS D’ART ET PATRIMOINE BÂTI »

Organisé par Veilles maisons françaises (VMF) et Atelier d’art de France, le prix « Métiers d’Art et Patrimoine bâti » a pour objet d’encourager la pérennité, l’accession ou le développement des métiers d’art au service du patrimoine bâti. Trois axes sont privilégiés : la transmission ou reprise d’entreprise (accompagnement d’un salarié, un compagnon issu de l’entreprise ou un repreneur extérieur), la formation (entreprise souhaitant embaucher un jeune en premier emploi ou en alternance ou un projet de reconversion au sein de l’entreprise), la valorisation.

Vieilles maisons françaises
93 rue de l’Université – 75007 Paris
Tél : 01 40 62 61 71
www.vmfpatrimoine.org

LES PRIX DE SAUVEGARDE VMF

ANNUEL, REMISE DE PRIX : DATE VARIABLE
Depuis plus de vingt ans, les Vieilles Maisons Françaises (VMF) organisent un Concours national de Sauvegarde avec le soutien de nombreux mécènes. Les thèmes des prix sont variés. Le montant de chacun oscille entre 2 à 15 000 €. Ce concours apporte une récompense et surtout une reconnaissance aux propriétaires qui engagent des travaux de restauration. C’est souvent un tremplin vers des actions d’importance au plan local.

Vieilles maisons françaises
93 rue de l’Université – 75007 Paris
Tél. : 01 40 62 61 71
www.vmfpatrimoine.org

UN PATRIMOINE POUR DEMAIN

ANNUEL, REMISE DU PRIX : NOVEMBRE
« Un patrimoine pour demain », créé par Pèlerin a pour triple objectif de sensibiliser les Français à leur patrimoine de proximité, d’encourager tous ceux qui œuvrent pour la préservation du patrimoine local, régional, culturel et religieux, de nos villes et de nos villages et d’épauler les associations et les communes dans leurs projets de restauration. En vingt ans, Pèlerin a récompensé quelque 230 projets, répartis dans 21 régions, et facilité l’installation professionnelle d’une pléiade de jeunes restaurateurs et artisans d’art.

Un patrimoine pour demain
Pèlerin, ERS, BP 119, 28501 Vernouillet Cedex
Tél. : 01 74 31 63 82
www.pelerin.info

FABRICANT DE COMPOSITIONS FLORALES

MÉTIER

Le fabricant de compositions florales confectionne des bouquets de végétaux séchés. Branches, feuillages et fleurs sont sélectionnés puis composés pour créer des formes rondes, pyramidales ou encore en éventail, utilisées en décoration. Il existe plusieurs techniques de séchage et de conservation des végétaux.

PROFIL

Patience
Habileté manuelle
Sensibilité artistique
EMPLOI ET DÉBOUCHÉS

Le fabricant de compositions florales conçoit et réalise des décors floraux pour décorer et animer des événements tels que les salons professionnels, mariages, réceptions ou des lieux comme des hôtels, châteaux ou boutiques… Les végétaux séchés peuvent également être utilisés dans un but ludique ou pédagogique. La composition florale est souvent pratiquée par des amateurs, comme activité de loisir, certains en font leur activité professionnelle associée à une activité de culture et de production de végétaux. Les professionnels peuvent aussi enseigner l’art floral.

DEVENIR FABRICANT DE COMPOSITIONS FLORALES

FORMATION INITIALE
Il n’existe aucune formation initiale pour le métier de fabricant de compositions florales (végétaux séchés).

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
Des stages sont organisés régulièrement en France. La plupart des personnes qui se forment à l’art floral pratiquent cette activité sous la forme de loisir.

artisanat-art.fr|FABRICANT DE FLEURS ARTIFICIELLES – PARURIER FLORAL

MÉTIER

Le fabricant de fleurs artificielles travaille souvent pour la haute couture et la décoration. Les matrices qui découpent les formes dans les tissus constituent sa première richesse. L’habileté des coloristes et la dextérité des fleuristes à créer les volumes à chaud font le reste. On appelle parurier floral le professionnel qui se spécialise dans la mode.

PROFIL

Précision
Sens des couleurs
Habileté manuelle
Intérêt pour le travail textile
Sensibilité artistique
EMPLOI ET DÉBOUCHÉS

La fabrication de fleurs artificielles fut très active en France de la fin du XVIIIe au début du XXe siècle. Aujourd’hui seules trois grandes maisons employant entre dix et trente fleuristes subsistent : Légeron, Lemarié et Guillet. Parallèlement, un nombre très réduit de professionnels exercent dans des ateliers constitués d’une ou de deux personnes.
Les fabricants de fleurs artificielles s’adressent à une clientèle de professionnels recherchant des produits de grande qualité. Ce sont les modistes, les maisons de haute-couture ou de prêt-à-porter de luxe dans le domaine de la mode. En décoration, les débouchés se situent surtout dans l’univers du spectacle ou de l’événementiel : théâtre, cinéma, opéra ou bien publicités et vitrines de marques prestigieuses.
La vente aux particuliers a pâti de la production de pièces en plastique et de la concurrence étrangère. Mais il reste un marché de niche notamment pour les parures de mariées.
A l’international, il existe un marché à l’exportation en Europe de l’Ouest, au Japon, en Australie et en Amérique du Nord. La Chine possède aussi une petite clientèle très aisée qui se fournit auprès des maisons françaises.

DEVENIR FABRICANT DE FLEURS ARTIFICIELLES

FORMATION INITIALE
Niveau V
-CAP fleuriste en fleurs artificielles et plumassière, 2 ans.
-FCIL arts de la mode broderie chapellerie fleurs plumes, 1 an.

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
Des formations non diplômantes permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans le domaine de la création d’accessoires de mode.

artisanat-art.fr|COSTUMIER

MÉTIER

Le terme générique de costumier regroupe en réalité plusieurs métiers. Pour le cinéma et la télévision, on utilise les expressions de créateur de costumes, chef costumier, aide-costumier, habilleur. Pour le théâtre, on parle de décorateur costumier ou de costumier réalisateur. Le créateur de costumes est responsable de la conception, le costumier réalisateur est chargé de l’exécution. La création artistique doit tenir compte du type de costume (costume inédit, costume d’époque…) et du mode d’expression (théâtre, danse, opéra, cinéma…). Une scène théâtrale privilégie la silhouette vue de loin. Au cinéma, des cadrages serrés peuvent mettre en évidence un simple détail.

PROFIL

Créativité
Polyvalence
Sens de la mise en scène
Sens des couleurs, des matières et des volumes
Goût pour le travail en équipe
EMPLOIS ET DÉBOUCHÉS

La clientèle des costumiers est composée d’entreprises de spectacle publiques et privés : maisons de production de films et audiovisuel, théâtres et centres chorégraphiques nationaux, compagnies de danse et de théâtre, associations culturelles, parcs de loisirs, publicité et événementiel… Le poste de créateur de costumes est le premier à être supprimé sur les petites productions. Le scénographe travaille alors directement avec l’atelier des costumiers réalisateurs.
Les ateliers privés de costumiers réalisateurs deviennent rares. L’activité s’exerce dans un climat de concurrence. Il faut se montrer polyvalent et souvent exercer le métier d’habilleur (entretien des costumes, retouches et réparations).
Les grandes maisons comme les Opéras ou les Théâtres Nationaux possèdent leurs propres ateliers de permanents… Mais pour chaque spectacle, le metteur en scène ou le directeur de production sélectionne un créateur de costumes dans son réseau professionnel. Une quinzaine de créateurs se partagent l’ensemble des productions cinématographiques et théâtrales. La recherche créative alterne avec des temps de négociations, de gestion administrative et d’organisation du travail.
La location ou le shopping de costumes sont des activités de plus en plus courantes. Le shopping consiste à imaginer un look à partir d’objets dénichés aux puces, dans les friperies, les magasins ou chez les loueurs.
Le costume muséographique et patrimonial est en pleine expansion. Certains costumiers peuvent ainsi habiller des mannequins et se spécialiser dans le costume historique.
Alternant des périodes d’intense activité et de chômage, les professionnels du spectacle bénéficient du statut « intermittent du spectacle ». Certains créateurs sont affiliés à la Maison des Artistes.

DEVENIR COSTUMIER

FORMATION INITIALE
Niveau IV
-DTMS option techniques de l’habillage, 2 ans.
-FCIL rénovation et entretien des costumes de théâtre, 1 an.
-FCIL costumes du spectacle, 1 an.
Niveau III
-DMA costumier réalisateur, 2 ans.
Niveau II
-Costumier option coupeur ou option réalisation et régie de production (Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre – Lyon), 1 an.
Niveau I
-Concepteur costume – Titre homologué niveau I (Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre – Lyon), 3 ans.
-Diplôme de fin d’études de l’ESAD du TNS en scénographie –costumes (Ecole supérieure d’art dramatique du Théâtre National de Strasbourg), 3 ans.

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
Par le biais de certains GRETA, possibilité de préparer des cycles de formation qualifiants et des stages de perfectionnement. Le Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle (CFPTS) de Bagnolet propose des modules de formation pour les professionnels du spectacle. Des centres privés proposent des formations spécialisées dans le domaine du costume.

artisanat-art.fr| PERRUQUIER-POSTICHEUR

MÉTIER

Un perruquier conçoit, fabrique, entretient et pose des perruques ou des postiches. Il travaille pour les besoins de l’esthétique personnelle, de l’industrie de la mode (agences de mannequins, salons de coiffure) et pour des productions artistiques (théâtre, cinéma, télévision, événementiel). Il gère les relations avec les clients, l’achat du matériel et des équipements. Les cheveux peuvent être naturels, synthétiques ou en poils de yack. Différentes opérations sont nécessaires à la fabrication d’une perruque : traitement du cheveu, cardage, douillage, fabrication de la monture, implantation, coiffure et pose de la perruque.

PROFIL

Précision
Créativité
Sens des couleurs, des matières et des volumes
Goût pour le travail en équipe
EMPLOI ET DÉBOUCHÉS

Spectacle vivant, cinéma, mode, production audiovisuelle ou événementielle… Le perruquier-posticheur évolue d’abord dans le milieu artistique. Les créations scéniques à gros budget peuvent faire appel à ses services en collaboration avec le costumier. Au cinéma, le perruquier travaille avec le chef-coiffeur et les comédiens. Il gère son propre atelier.
En France, il existe près d’une dizaine d’ateliers de perruquiers privés avec une dizaine d’employés en fixe. Chaque atelier possède sa spécialité et une esthétique artistique différente. On recense en plus six ateliers de fabrication de perruques dans les institutions artistiques employant des fonctionnaires en CDI (Opéra de Paris, Opéra du Rhin…).
En moyenne, une perruque sur mesure en cheveu naturel est vendue 1800 € pour 80 heures de travail individuel. Le perruquier indépendant diversifie ses activités en posant des postiches au théâtre ou sur les plateaux de tournages. Il doit alors savoir exécuter le travail du coiffeur- maquilleur.
Le perruquier peut proposer son savoir faire à des particuliers hors du domaine artistique : personnes malades, collectionneurs de poupées ou d’objets symboliques, adeptes de déguisements. Les ateliers indépendants effectuent souvent la restauration et l’entretien des perruques de particuliers ainsi qu’un service de location.

DEVENIR PERRUQUIER – POSTICHEUR

FORMATION INITIALE
Niveau IV
– Bac Pro perruquier posticheur, 3 ans.
– Formation de perruquier maquilleur plasticien – (Atelier du Griffon, Lyon), 1 an.

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
Le diplôme peut être préparé dans le cadre de la formation professionnelle continue. Des formations, de courte durée ou sous forme de cours à l’année, permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de coiffure (coloration, permanente, implantation).

SCÉNOGRAPHE – DÉCORATEUR|artisanat-art.fr

MÉTIER

Le décorateur maîtrise l’ensemble des techniques relatives à la conception et à la réalisation d’un décor (dessin, couleur, volume, perspective, architecture). Pour un spectacle vivant (théâtre, danse, opéra), il contribue à la réalisation des costumes, du mobilier et des accessoires. Il organise aussi la scénographie de concerts, d’événements ou de toute autre manifestation à caractère spectaculaire. Le son et la lumière sont des activités propres aux illustrateurs sonores, concepteurs son, éclairagistes et concepteurs lumière.

PROFIL

Créativité
Sens de la mise en scène
Sens des couleurs, des matières et des volumes
Goût pour le travail en équipe
Polyvalence
EMPLOI ET DÉBOUCHÉS

La clientèle des scénographes est composée d’entreprises de spectacle publiques et privés : maisons de production de films et audiovisuel, Théâtres et Centres Chorégraphiques Nationaux, compagnies de danse et de théâtre, salons, hall d’institutions, expositions, parcs de loisirs, publicité et événementiel.
Au théâtre, le scénographe peut travailler avec l’atelier des costumiers réalisateurs. Selon son budget, il fabrique, chine ou loue les objets de son décor. Le Bellefaye, annuaire du cinéma et de l’audiovisuel en France, recense 240 chef décorateurs de long métrage et télévision, 60 chefs constructeurs ainsi que 62 maisons de location et construction indépendantes spécialisées par époque et thèmes (armée, extérieurs, véhicules…)
Des entreprises sont spécialisées dans la vente et la construction scénographiques, plus particulièrement en menuiserie ou ferronnerie.
Les grandes maisons comme les opéras ou les théâtres nationaux possèdent leurs propres ateliers de techniciens permanents. Mais pour chaque spectacle, le metteur en scène ou le directeur de production sélectionne un scénographe dans son réseau professionnel. La recherche créative alterne avec des temps de négociations, de gestion administrative et d’organisation du travail.
Alternant des périodes d’intense activité et de chômage, les professionnels du spectacle bénéficient du statut « intermittent du spectacle ».

DEVENIR SCÉNOGRAPHE – DÉCORATEUR

FORMATION INITIALE
Niveau III
– BTS design d’espace, 2 ans.
– Décorateur de spectacle vivant de l’Ecole européenne supérieure privée des arts et techniques du spectacle, (SCAENICA – Montpellier), 1 an.
– DMA décor architectural, option domaine des matériaux de synthèse , (ENSAAMA – Paris), 2 ans.
– Diplôme National d’Arts- Plastiques, option design d’espace, Ecole des Beaux- Arts, 3 ans.
Niveau II
– Diplôme de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, (ESADS) option design, 5 ans.
– Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, (ENSAD) option scénographie, 2 à 5 ans.
– Diplôme de fin d’études en scénographie – décors et costumes (ESAD TNS – Strasbourg), 3 ans.
– Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, option design d’espace, Ecole des Beaux- Arts, 5 ans.
Niveau I
– Diplôme de l’ENSATT option scénographie, (Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre – Lyon), 3 ans.
– Diplôme national de décorateur scénographe de la FEMIS, 39 mois.

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE
Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Des formations non diplômantes, de courte durée ou sous forme de cours à l’année, permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de la peinture décorative, moulage tous matériaux, construction de décors, marouflage.

FABRICANT ET RESTAURATEUR D’AUTOMATES

MÉTIER

Le fabricant et restaurateur d’automates agit sur les mécanismes intérieurs et l’aspect extérieur des personnages. Sa maîtrise des fils, leviers, chaînettes d’acier et réservoirs d’air est aussi importante que celle des matériaux très divers qui composent l’enveloppe des automates.

PROFIL

Précision
Sens de la mécanique
Sens de la mise en scène
DÉBOUCHÉS ET ÉVOLUTIONS

Il reste très peu de fabricants d’automates travaillant dans l’esprit « mécanique » et artisanal : moins de 10 selon les professionnels. C’est un micromarché. La clientèle est essentiellement composée de particuliers, de collectionneurs privés, d’orfèvres, de joailliers, de sculpteurs mais également de musées, de parcs d’attraction et de spectacles de rue. Le nombre de collectionneurs d’automates en France tourne autour de la dizaine. Ils sont peut-être 200 dans le monde. Le temps de réalisation est long et le prix de vente élevé. S’il est possible de trouver les automates les plus simples autour de 3 000 €, il faut compter un minimum de 10 000 € pour une belle pièce.
Les restaurateurs interviennent sur des systèmes complexes composés de matériaux divers. Ils manipulent les automates des cathédrales, les automates androïdes des scientifiques des XVIIe et XVIIIe siècles ou encore les automates de vitrine apparus au XIXe siècle souvent remplacés aujourd’hui par les marionnettes.

DEVENIR FABRICANT ET RESTAURATEUR D’AUTOMATES

Il n’existe pas de formation initiale spécifique de fabricant et restaurateur d’automates. Il existe néanmoins des formations qui peuvent orienter vers ce métier et notamment par l’acquisition des compétences mécaniques ou micromécaniques. Les écoles d’horlogerie sont souvent les formations de base. Pour les automates modernes, les formations d’ingénieurs en électronique programmation sont adaptées. Un savoir-faire multiple est requis qui allie techniques artistiques et mécaniques.